• slider
  • slider
  • slider
  • slider
  • slider
  • slider
  • slider
Potentialités des îles Kerkennah pour le tourisme naturel et culturel

Nom du projet:: Information, Formation et Sensibilisation pour la Préservation et la Valorisation de la pêche à la Charfia aux îles Kerkennah

  • Lieu du projet: Tunisie-Sfax(île de kerkennah)
  • Date de début de création: :2012
  • Coordinateur du projet: Mme Amel Jrad

Présentation générale de Kerkennah:


Decription du projet:


Sensibiliser la population locale et les décideurs sur les dangers qui menacent la pêche à la Charfia et qui risquent d´entraîner son déclin et même sa disparition

L´agriculture
La plus part de la population vie essentiellement de l´agriculture et de la pêche. La création de trois périmètres irrigués à savoir de millita, d’ouled ezzeddine et de ramla a encouragé la mise en valeur de leurs terres. Par ailleurs, le palmier est considéré comme l´arbre typique des iles. Cependant, la palmeraie comptant plusieurs milliers d´arbres, a un aspect clairsemé à cause de l’austérité du climat. Le palmier-dattier pousse à l´état naturel. Toutes ses composantes sont d´une grande utilité.

Charfia:L´archipel est entouré de hauts fonds de profondeurs extrêmement faibles, entre un et deux mètres, avec des ressources halieutiques limitées, ce qui conduit à des techniques de pêches particulières comme la charfia.

Pêche au poulpe gargoulette :la pêche au poulpe est effectuée par « gargoulettes » ou pots en terre qu´on appelle « garour » ou encore par des pierres naturelles ou en béton, le poulpe est aussi capturé par les filets trémails.

Lire la suite

Nos références